Actualité

Accueil > Club > Actualité

Stéphane Henchoz aux commandes du FC Sion à la reprise

(26.05.2019)

Le FC Sion annonce la nomination de Stéphane Henchoz (44 ans) à la tête de sa première équipe. Le technicien fribourgeois s’est engagé en Valais jusqu’au terme de l’exercice 2019/2020, avec une option pour une année supplémentaire. Il débutera son mandat avec l’équipe valaisanne le 17 juin prochain à l’occasion de la reprise des entraînements.
 
Lancé à seulement 17 ans en Ligue Nationale A avec Neuchâtel Xamax, le nouvel homme fort sédunois a connu plusieurs expériences à l’étranger durant sa carrière de joueur. Il rejoint tout d’abord l’Allemagne et Hambourg où il évolue de 1995 à 1997 avant de découvrir l’Angleterre sous les couleurs de Blackburn Rovers. Auteur de deux excellentes saisons, il attire alors les regards du mythique Liverpool FC où il devient rapidement un élément important des « Reds » dont il défend les couleurs à plus de 200 reprises, remportant au passage six trophées. Il rejoint ensuite le Celtic, Wigan Athletic avant de terminer sa carrière par un deuxième passage à Blackburn lors de l’exercice 2006/2007. 
 
International suisse à 72 reprises, Stéphane Henchoz fait ses premiers pas en tant qu’entraîneur du côté du FC Bulle avant d’assumer, dès 2015, la fonction d’entraîneur-assistant de Neuchâtel Xamax FCS. Il participe ainsi activement au retour dans l’élite du club « rouge et noir » aux côtés de Michel Decastel, avant de succéder à ce dernier en reprenant les rênes de la première équipe en février dernier. Il ne tarde pas à donner une nouvelle dynamique aux Neuchâtelois qui se présentent comme l’une des formations les plus performantes du championnat ce printemps. Il permet ainsi au pensionnaire de la Maladière d’éviter la dernière place synonyme de relégation immédiate en Brack.ch Challenge League.

C’est la «der» du FC Sion MAG

(25.05.2019)

Après une trentaine de numéros et trois saisons d’existence, la dernière édition du FC Sion MAG a été imprimée en ce mois de mai. Le journal mensuel du club sera en effet remplacé dès l’an prochain par une nouveauté qui sera dévoilée prochainement. La rédaction tient donc à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à faire du MAG un succès: les photographes, les auteurs des articles, les graphistes, les chargés de l’impression et surtout tous les abonnés et les lecteurs qui, mois après mois, ont pu se tenir informés de la vie du club grâce à du contenu qui se voulait varié et pertinent. Un grand merci à tous !

Court revers face à Thoune pour terminer la saison

(25.05.2019)

 

Trois jours après avoir définitivement assuré son maintien en allant s'imposer sur la pelouse de GC (3-0), le FC Sion disputait ce soir son ultime rencontre de l'exercice l'esprit totalement libéré. Les Valaisans accueillaient à cette occasion le FC Thoune u Stade de Tourbillon. Arrivé au terme d'une saison faite de hauts et de bas, le club sédunois avait à coeur de finir l'exercice sur une bonne note et d'offrir une dernière victoire à son fidèle public qui a une nouvelle fois démontré durant toute la saison être l'un des meilleurs du pays.

Le début de match est équilibré, chacune des deux formations cherchant à jouer dans la verticalité. La première grosse occasion intervient peu après le quart d'heure lorsque Fayulu doit s'employer pour repousser une frappe dangereuse de Spielmann (16ème). Dans la continuité de l'action, Ndoye donne de l'air à son camp en contrant un essai adverse avant de dégager le cuir. A la 31ème, Carlitos tente d'enrouler un coup-franc lointain qui termine finalement de peu à côté. Neuf minutes plus tard et sur le même exercice, le Thounois Moreno Costanzo pense ouvrir la marque mais il voit la barre des buts valaisans repousser sa tentative. Les 22 acteurs regagnent ainsi les vestiaires sur un score nul et vierge.

Les visiteurs pensent prendre les devants à la 57ème lorsque Ferreira réussit un petit pont sur Bamert avant de glisser à Costanzo dont la frappe termine au fond. Cette réussite est toutefois annulée en raison d'une position de hors-jeu. Ce n'est malheureusement que partie remise puisque quatre minutes plus tard, Chris Kablan trompe Fayulu à la réception d'un corner, A la 68ème, Itaitinga, héros mercredi face à GC, repique au centre et arme une frappe que capte sans trop de problèmes Faivre. A 20 minutes du terme, le duo Zermatten-Bichard donne l'occasion au jeune José Aguilar d'effectuer sa première apparition au sein de l'élite. Le Chablaisien de 18 ans relaye Christian Zock dans l'entrejeu. Sur son premier ballon, l'helvético-espagnol adresse un centre qui donne des sueurs froides à l'arrière-garde oberlandaise. A la 87ème, Salanovic tente une frappe enroulée qui termine de peu à côté. Dans la foulée, Djitté a le ballon de l'égalisation mais sa frappe est repoussée en corner par Guillaume Faivre. Finalement, Monsieur Jaccottet siffle la fin de cet exercice 2018/2019 sur un court revers pour le FC Sion.

Les joueurs "rouge et blanc" disposent désormais d'environ trois semaines de vacances pour recharger au mieux leurs batteries après un exercice éprouvant. Ils se retrouveront dès le 17 juin prochain pour préparer de la meilleure des manières la saison 2019/2020 qui débutera le week-end des 20 et 21 juillet prochains. Plusieurs matches amicaux, dont les adversaires et les dates seront communiqués prochainement, seront  bien entendu au programme de la préparation du FC Sion. Encore une fois, nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre précieux soutien au cours des derniers mois. Rendez-vous à partir de juillet pour de nouvelles émotions !

FC Sion-FC Thoune 0-1 (0-0)

Buts: 62' Kablan 0-1

FC Sion: Fayulu; Lenjani, Bamert, Ndoye, Maceiras; Song, Zock (71' Aguilar), Toma; Carlitos (52' Fortune), Kasami (62' Djitté), Itaitinga

FC Thoune: Faivre; Kablan, Stillhart, Gelmi, Glarner; Fatkic, Costanzo, Bigler; Spielmann (74' Da Silva), Sorgic, Ferreira (61' Salanovic)

Tourbillon: 8'500 spectateurs

Dix dates clés pour 110 ans d'histoire: 9/10

(24.05.2019)

A l'occasion de ses 110 ans d'existence, le club valaisan vous propose une petite série d'articles pour revivre en dix dates clés les moments forts de son histoire. Neuvième épisode: 2006 : Le retour au sommet

Un peu moins de trois ans après avoir frôlé la disparition, le pensionnaire de Tourbillon retrouve les sommets du football helvétique. Il réalise une saison 2005-2006 fantastique qui le voit devenir successivement la première formation de 2ème division à remporter une finale de Coupe puis le barrage de promotion-relégation. Un exercice qui rappelle celui du doublé neuf ans plus tôt.

Réception de Thoune pour clore la saison

(24.05.2019)

Trois jours après avoir officiellement validé son maintien en Raiffeisen Super League à l’occasion d’un déplacement sur la pelouse de GC (3-0), le FC Sion dispute ce samedi son ultime rencontre de l’exercice. Les Valaisans accueillent à cette occasion le FC Thoune à Tourbillon. Pour terminer la saison en beauté, le club sédunois compte sur le soutien de son public ! Coup d’envoi à 19h00.

FC Thoune – Présentation :

Comme il en a pris l’habitude depuis plusieurs saisons maintenant, le club oberlandais est l’une des belles surprises de cette saison 2018/2019. Malgré un budget qui fait partie des plus petits de la ligue, le pensionnaire de la Stockhorn Arena n’a ainsi jamais tremblé pour assurer son maintien au sein de l’élite. Mieux que ça, il est resté dans la première partie du tableau depuis la sixième journée, occupant durant longtemps la 3ème place derrière les intouchables Young Boys et le FC Bâle. Au terme d’un premier tour de très bonne facture, la formation bernoise ne comptait ainsi que deux petits points de retard sur les Rhénans au moment de passer les Fêtes.

Malheureusement, la blessure du capitaine Dennis Hediger, contractée lors du derby face à YB le 10 février dernier a provoqué une certaine baisse de régime de la troupe de Marc Schneider. En l’absence de l’une de ses figures emblématiques, l’équipe thounoise a connu quelques contre-performances ce printemps qui lui ont faire perdre son avance sur ses poursuivants, laissant même Lucerne, Lugano et Saint-Gall la dépasser au classement. Dans un championnat particulièrement serré et qui offre cette saison encore cinq places en Coupes d’Europe, le portier Guillaume Faivre et ses coéquipiers peuvent toutefois encore légitimement rêver d’un destin européen l’an prochain. Pour y parvenir, ils devront obtenir un résultat positif à l’occasion de la rencontre de ce samedi. Une dernière journée à enjeu donc pour les Oberlandais.

Ces derniers auraient d’ailleurs pu s’assurer une place en phase de poules de l’UEFA Europa League le week-dernier. Opposés au FC Bâle en finale de l’Helvetia Coupe de Suisse, leur première depuis 1955, ils avaient l’occasion, en cas de succès, de valider leur sésame pour un automne européen. Malheureusement, devant 20'500 spectateurs au Stade de Suisse, le FC Thoune n’est pas parvenu à créer la surprise, s’inclinant 2-1 malgré une certaine pression en fin de rencontre. Pour la formation de l’Oberland, tout passera donc par le championnat et par cette ultime journée en Valais.

Pour suivre ce match :

Cette rencontre de la 36ème et dernière journée de Raiffeisen Super League sera à suivre comme d’habitude en Live Ticker sur notre application mobile et les réseaux sociaux en utilisant les hashtags #SIONFCT et #HopSion.

 

Anto Grgic au FC Sion jusqu’en 2022

(24.05.2019)

Le FC Sion annonce avoir levé l’option d’achat de son milieu de terrain Anto Grgic (28/09/1996) dont le prêt en provenance du VFB Stuttgart arrivait à échéance à la fin du présent exercice. Le numéro 14  est désormais lié au club sédunois jusqu’en juin 2022.
 
Arrivé en Valais en février 2018, le joueur formé au FC Zurich s’est imposé comme un élément essentiel de l’entrejeu du FC Sion. En trente-six apparitions sous le maillot « rouge et blanc », l’international suisse espoir totalise déjà six buts et sept passes décisives. Après les récentes prolongations des gardiens Kevin Fickentscher et Anton Mitryushkin, le FC Sion poursuit la préparation active de la saison prochaine en conservant un élément cadre supplémentaire.

Anton Mitryushkin prolonge pour trois saisons

(23.05.2019)

Le FC Sion communique la prolongation du contrat de son gardien Anton Mitryushkin (08/02/1996) pour les trois prochaines saisons. 
 
En Valais depuis le mois de février 2016, le portier russe s’est rapidement imposé en Suisse en alignant plus de 70 rencontres officielles dans les cages sédunoises avant d’être freiné dans sa progression par une blessure survenue en novembre 2017. De retour avec le groupe depuis février, Anton a retrouvé la compétition officielle la semaine dernière avec les M21 et s’est illustré en détournant un pénalty durant la rencontre face à Münsingen. 
 
En offrant un nouveau contrat au portier russe, la direction du club annonce également avoir établi le contingent de ses gardiens pour la saison prochaine. Celui-ci sera composé d’Anton Mitryushkin, de Kevin Fickentscher et de Timothy Fayulu.
 

Dix dates clés pour 110 ans d'histoire: 8/10

(22.05.2019)

A l'occasion de ses 110 ans d'existence, le club valaisan vous propose une petite série d'articles pour revivre en dix dates clés les moments forts de son histoire. Huitième épisode: 23 octobre 2003 : La renaissance

Relégué pour motif administratif en LNB deux ans auparavant en raison de la mauvaise gestion de son Président Gilbert Kadji, le club valaisan voit Christian Constantin faire son grand retour à sa tête. Après un long combat, le FC Sion obtient finalement sa licence pour la saison 2003/2004 au mois…d’octobre ! Pour son retour à la compétition, l’équipe valaisanne s’impose 1-0 face à Bulle grâce à une réussite de son entraîneur-joueur Didier Tholot. Elle boucle finalement cette saison pas comme les autres au 6ème rang quelques mois plus tard.

Un triplé d'Itaitinga assure le maintien au FC Sion

(22.05.2019)

Une semaine après avoir cueilli trois points très importants au bout du temps additionnel dans le derby face à Neuchâtel Xamax FCS (1-0), le FC Sion avait une première balle de maintien à disposition ce mercredi soir. Les Valaisans se déplaçaient à cette occasion au Letzigrund de Zurich pour y affronter GC, d'ores et déjà assuré d'être relégué et qui vit une véritable crise cette saison. Pour assurer sa place au sein de l'élite, le club sédunois se devait d'obtenir un résultat identique ou meilleur à celui de Neuchâtel Xamax, 9ème, qui accueillait pour sa part Lugano. La rencontre de ce soir se disputait par ailleurs à huis clos, une sanction infligée aux "Sauterelles" en raison des récents débordements de leurs fans. Elle a en outre permis au jeune Timothy Fayulu d'effectuer sa première apparition en Raiffeisen Super League en remplaçant Kevin Fickentscher, touché, dans les buts valaisans. 

Les visiteurs prennent le jeu à leur compte dès les premières minutes et sont logiquement récompensés peu avant le quart d'heure. Fortune déborde côté droit et centre vers Toma. La reprise du numéro 24 semble déjà prendre la direction du but mais Itaitinga assure le coup en poussant le ballon au fond des filets défendus par Matic (13ème). A la 28ème minute, Pajtim Kasami perd son face-à face avec le dernier rempart zurichois en tirant à côté après une ouverture lumineuse de Toma. Deux minutes plus tard, Itaitinga tente une frappe loitaine qui termine à quelques centimètres des buts. Dans la foulée, Fayulu se montre intraitable sur sa première alerte en repoussant l'essai de Bajrami. Maîtres de leur sujet, les hommes du tandem Zermatten-Bichard parviennent à faire le break à quelques instants de la pause. Kasami sert Itaitinga qui contrôle et s'offre un doublé d'une frappe en pivot (43ème). Les "rouge et blanc" regagnent ainsi les vestiaires avec un avantage logique de deux buts au tableau d'affichage. 

Forts de leur avance, les Valaisans apparaissent très sereins au retour du thé. Les  premières véritables occasions sont néanmois à mettre au crédit des hommes de Forte lorsque Fayulu s'interpose sur des frappes de Pusic (60ème et 65ème). A la 66ème, le jeune porter sédunois sort sur Rustemoski qui se présente seul face à lui et manque le cadre. A la 69ème, Itaitinga à l'occasion de réaliser un triplé sur un bon service de Kasami consécutif à une relance complétement manquée de Matic. Le Brésilien bute malheureusement sur le dernier rempart des Sauterelles. Héros du match, le numéro 40 réussit finalement le coup du chapeau à la 84ème en convertissant un nouveau très bon service de Kasami. A la 90ème, Fayulu démontre une nouvelle fois ses très bons réflexes en s'interposant sur une frappe de Mallé. Le FC Sion s'impose donc 3-0 au Letzigrund grâce à un triplé d'Itaitinga et conserve ainsi sa place au sein de l'élite du football helvétique. 

Pour terminer la saison, les "rouge et blanc" accueilleront le FC Thoune samedi à 19h00 à Tourbillon pour le compte de la 36ème et ultime journée de Raiffeisen Super League. Bastien Toma et ses coéquipiers compteront sur votre soutien pour terminer l'exercice de la meilleure des façons ! Tous à Tourbillon !

GC-FC Sion 0-3 (0-2)

Buts: 13'/43'/ 84' Itaitinga 0-3

GC: Matic; Asllani (57' Da Silva), Basic, Diani, Lika; Sigurjónsson, Pusic, Ngoy (83' Mallé), Bajrami (77' Tarashaj);  Djuricin, Rustemoski

FC Sion: Fayulu; Lenjani, Neitzke, Ndoye, Maceiras; Zock, Kouassi, Toma (76' Song); Fortune (74' Djitté), Kasami, Itaitinga (87' Carlitos)

Letzigrund: huis clos

Christian Zermatten, un homme de défis

(22.05.2019)

Il a connu plusieurs expériences sur le continent africain avant de revenir en Suisse où il a repris les rênes de différentes formations de ligues inférieures. Depuis l’été 2017, Christian Zermatten est de retour au FC Sion, son club de cœur. Grand artisan du maintien du club dans l’élite la saison dernière, il a récidivé cette année.
 
Christian, vous avez été chargé, aux côtés de Sébastien Bichard, de diriger les quatre dernières rencontres de la saison du FC Sion. Comment vivez-vous ce nouveau défi?
 
En tant qu’employé du club, je savais que je devais me tenir prêt à toute éventualité. Le Président m’a demandé de reprendre l’équipe et, même s’il est bien entendu toujours difficile de remplacer un collègue de travail, je ne pouvais qu’accepter. J’ai la chance de connaître le groupe de A à Z, je sais parfaitement de quoi chaque joueur est capable et c’est donc plus facile pour moi de travailler que si j’arrivais dans l’inconnu. Le FC Sion a toujours eu une place particulière dans mon cœur et je ne pouvais donc pas m’imaginer le voir quitter l’élite. J'étais prêt à m’investir autant qu’il le fallait pour mener à bien cette mission.
 
Vous êtes revenu au club à l’été 2017 après deux premiers passages entre 2004 et 2005 puis entre 2008 et 2009. Comment expliquez-vous ce nouveau retour ?
 
J’étais avant tout très content d’avoir l’opportunité de revenir dans ce club qui compte beaucoup pour moi. La saison dernière n’a certes pas été facile mais nous avons réussi quelque chose de bien en obtenant ce maintien malgré un retard conséquent à un moment donné du printemps. On espérait que ce nouvel exercice soit plus facile ce qui n’a malheureusement pas été le cas. Je savais toutefois que l’équipe avait une nouvelle fois les moyens d’assurer son maintien et de rester à la place qui est la sienne : en Super League !
 
Votre carrière d’entraîneur vous a amené à beaucoup voyager. Que retenez-vous de ces différentes expériences à l’étranger ?
 
Effectivement, j’ai eu la chance de découvrir beaucoup de nouveaux horizons grâce au football. J’ai vécu en Algérie, au Maroc, en Tunisie, en Côte d’Ivoire, au Mali et même en Malaisie. Ces divers engagements m’ont énormément apporté sur le plan humain et au niveau de la gestion des différentes cultures que l’on peut retrouver aujourd’hui dans notre sport.
 
Après plusieurs années passées à l’étranger, vous êtes finalement revenu en Suisse pour officier dans les ligues inférieures. Vous ressentiez le besoin de revenir « aux sources » ?
 
En revenant du Maroc j’étais effectivement dans une période où je n’avais pas de club. Le Président du FC Savièse de l’époque m’a alors approché pour savoir si j’étais intéressé par reprendre les rênes de son club. J’ai tout de suite dit oui car je ressentais le besoin de retrouver rapidement un banc. Pour moi, c’est toujours mieux d’avoir un poste, même en ligue inférieure, que de ne rien avoir du tout. Ce retour au football « de base » m’a effectivement ressourcé et m’a beaucoup apporté. Mes expériences qui ont suivi à Naters où je devais composer avec une équipe de jeunes du cru et à Fribourg où l’on devait éviter la relégation ont également été bénéfiques pour moi. Finalement, en tant qu’entraîneur, chaque expérience nous permet d’apprendre et de nous améliorer.
 
Et puis, en juillet 2017, vous êtes nommé à la tête des M21 du FC Sion en tant qu’assistant de Maurizio Jacobacci. Aviez-vous alors à l’esprit un retour sur les bancs de Super League ?
 
Non pas du tout car je ne suis pas quelqu’un qui se projette beaucoup. Je préfère me concentrer sur mon travail au jour le jour et j’étais donc uniquement concentré sur ce que j’avais à faire avec les M21.
 
Six mois plus tard pourtant, toujours aux côtés de Maurizio Jacobacci, vous vous retrouvez aux commandes de la première équipe, dans une situation difficile en championnat. Comment avez-vous vécu ce printemps 2018 ?
 
C’était très compliqué car on avait un retard conséquent sur le Lausanne-Sport et sur la barre. Il fallait inverser la situation. Nous devions changer la mentalité des gars, il fallait les transformer en vainqueurs. Ce défi m’a particulièrement importé et me tenait vraiment à cœur car, j’ai beau avoir beaucoup voyagé, le FC Sion reste « mon club » et je ne pouvais pas m’imaginer tomber avec. Les difficultés rencontrées l’an dernier ont été aujourd’hui une réelle force pour nous : nous savions parfaitement comment gérer cette lutte contre la relégation.
 
A peine le maintien assuré, votre contrat a été renouvelé jusqu’en 2022. Une belle marque de confiance et de reconnaissance de votre travail de la part du club ?
 
Oui, j’ai toujours eu une excellente relation avec le club et le Président. Je pense qu’il voulait donner un signe fort et qu’il était conscient de ce que je pouvais apporter au club, notamment au niveau de l’état d’esprit du groupe. Je le remercie aujourd’hui pour sa confiance.
 
Justement, pour conclure parlez-nous de votre rapport avec le Président Christian Constantin ?
 
Nous avons une relation particulière. Cela fait longtemps que l’on se connaît, il m’a toujours aidé lorsque j’en avais besoin et de mon côté, je m’efforce de donner le maximum pour lui rendre la pareille. Le fait que l’on se soit séparé et retrouvé plusieurs fois prouve que notre relation dépasse l’aspect purement Président et entraîneur. Il y a une amitié entre nous mais qui doit toutefois rester professionnelle. Nous partageons l’envie de faire en sorte que le club obtienne les meilleurs résultats possibles car on l’aime autant qu’on aime le Valais et nos supporters.

Heineken TMR Octodure Voyage Chicco Doro Lehner Versand
Swisscom Raiffeisen Greenwatt Taittinger

Réalisation

Axianet